Phone: (0034) 952 062 360
Andalucia tritravel

(La communauté autonome d’Andalousie est située au sud de la péninsule Ibérique. Son littoral est baigné par la mer Méditerranée et l’océan Atlantique. Elle est entourée, au nord, par les communautés d’Estrémadure et de Castille-La Manche ; à l’est, par la communauté de Murcie et la mer Méditerranée ; au sud, par la mer Méditerranée et l’Océan Atlantique ; à l’ouest, par le Portugal.

Le relief de cette communauté autonome est particulièrement varié. Nous trouvons des montagnes dans certaines régions et des plaines dans d’autres. On distingue trois régions : la sierra Morena au nord ; la dépression du Guadalquivir, ou Bétique, au centre ; les cordillères Bétiques, au sud. Les deux zones montagneuses les plus importantes sont la cordillère Subbétique, avec le massif de La Sagra, dont le sommet atteint 2383 mètres de hauteur et la cordillère Pénibétique. Nous trouvons le pic le plus haut de la péninsule Ibérique dans la sierra Nevada. Il s’agit du Mulhacén, d’une hauteur de 3481 mètres. Il précède le pic du Veleta, haut de 3392 mètres.

Les cours d’eau andalous qui se jettent dans la Méditerranée sont courts et de peu de débit. Nous retiendrons en particulier l’Almanzora, l’Almeria, l’Adra, le Guadalfeo, le Guadalhore et le Guadiaro. En revanche, les cours d’eau qui se jettent dans l’Atlantique sont de plus grande envergure et de plus grand débit. Le plus important d’entre eux est le Guadalquivir. Ses affluents sont le Guadalimar, le Guadiana Menor et le Genil. Le Guadiana, l’Odiel et le Tinto se jettent également dans l’Atlantique.

Le long du vaste littoral de l’Andalousie, les baies et les criques succèdent aux zones abruptes et rocheuses situées à proximité des cordillères Bétiques. Le long de ses côtes, les points les plus accidentés sont : la pointe du Farallón, la pointe Polacra, le cap de Gata, le golfe d’Almeria, la pointe des Entinas, la baie d’Adra, le cap Sacratif, la baie de Málaga et la pointe de Calaburras. La pointe de l’Europe est située à l’extrémité du promontoire de Gibraltar ; là commence le littoral espagnol, le long du détroit de Gibraltar, allant jusqu’au cap Trafalgar. Les points les plus accidentés le long de ce détroit sont la baie d’Algésiras et la pointe du Maroc, ou de Tarifa.

Le climat de la communauté autonome d’Andalousie est de type méditerranéen. En Andalousie, les étés sont chauds et les hivers courts. Il pleut rarement (moins de 700 mm), sauf en automne. Les pluies sont plus abondantes dans certaines régions concrètes, comme la sierra de Grazalema, la sierra d’Aracena, la sierra Nevada ou le massif de La Sagra. Ces caractéristiques climatiques varient en fonction de l’altitude des différentes régions de l’Andalousie ou de la distance par rapport au littoral (la température est plus douce près de la mer qu’à l’intérieur des terres). La température moyenne oscille entre 16 ºC et 18 ºC et diminue avec l’altitude.

D’après les données de l’Instituto Nacional de Estadística (INE, institut national de statistique) en date du 1er janvier 2010, la population de cette communauté autonome s’élève à 8 370 975 habitants.

Il s’agit de la région la plus peuplée d’Espagne. Sa densité est de l’ordre de 94 habitants par kilomètre carré. La population est principalement concentrée dans les chefs-lieux de province et sur le littoral. Les villes les plus peuplées sont Séville, Málaga et Cordoue, tandis que les provinces de Séville, Málaga et Cadix rassemblent plus de 50 % de la population de la région.)

Uso de cookies

Este sitio web utiliza cookies para que usted tenga la mejor experiencia de usuario. Si continúa navegando está dando su consentimiento para la aceptación de las mencionadas cookies y la aceptación de nuestra política de cookies, pinche el enlace para mayor información. ACEPTAR

Aviso de cookies