Phone: (0034) 952 062 360
Extremadura Tritravel

(La communauté autonome d’Estrémadure est située au sud-ouest de la péninsule Ibérique. Elle confine au nord avec la Castille et Léon ; à l’est avec la Castille-La Manche ; au sud avec l’Andalousie et à l’ouest, avec le Portugal.

La plus grande partie du territoire d’Extrémadure est formée d’une vaste plaine d’une hauteur moyenne de 350 mètres. Trois chaînes montagneuses se trouvent sur son territoire. La première chaîne de montagnes est située au nord de la communauté autonome. Elles font partie du système Central et sont délimitées par la sierra de Gredos, la sierra de Gata, la sierra de Francia, la sierra de Plasencia et la sierra de Vera. Ce sont de hautes montagnes, parfois de plus de 2000 m d’altitude, qui occasionnent de profondes gorges ouvertes vers le sud, comme celle de Jaranda et dont les cols sont élevés, comme ceux de Béjar ou de Tornavacas. Le pic le plus élevé de cette zone est le Calvitero, d’une hauteur de 2425 mètres. En second lieu, nous trouvons la zone montagneuse centrale, par où pénètrent les Monts de Tolède. Le sommet de Las Villuercas est le plus élevé de cette zone (1601 m). Enfin, la troisième zone, celle du sud, fait partie de la cordillère de la sierra Morena. On y trouve les sommets les moins élevés de la région. Le pic le plus haut est celui de Tentudía, de 1140 m. La vallée du Jerte et du Tiétar, celle de La Vera et de Las Hurdes et celle d’Ambroz sont les trois vallées les plus intéressantes . Deux grands bassins fluviaux traversent l’Estrémadure et reçoivent les eaux de la plus grande partie des cours d’eau de la communauté autonome. Il s’agit du Tage, qui traverse la province de Cáceres avant de pénétrer au Portugal et du Guadiana, dont le bassin englobe quasiment toute la province de Badajoz avant de se diriger vers le sud, formant une frontière naturelle avec le Portugal. Notons que les cours d’eau d’Estrémadure sont régulés par des barrages, qui forment un vaste réseau hydrographique permettant de contrôler l’approvisionnement en eau pour l’agriculture, la production d’énergie électrique et la consommation de la population. Les barrages de Valdecañas, Torrejón-Tage, Alcántara et Gabriel et Galán sont situés dans le bassin du Tage. Les barrages de Cíjara, Puerto Peña (García Sola), Orellana et La Serena (parmi les plus importants) sont situés dans le bassin du Guadiana. Le barrage de La Serena, à hauteur du Zújar, est, en grandeur, le premier d’Espagne.

L’Estrémadure fait partie d’une région au climat continental atténué cependant par les vents doux et humides de l’Atlantique.

Les précipitations, faibles, tombent principalement au printemps et en automne. L’été est très sec. Dans l’ensemble, les pluies sont plus abondantes à l’ouest de l’Estrémadure que dans le reste du territoire. Les zones de montagne, cependant, connaissent des hivers froids et des étés secs. Les précipitations y sont fréquentes et, au nord, se transforment en neige.

Le nombre d’habitants de cette communauté autonome, selon les données de l’Institut National des Statistiques (INE) en date du premier janvier 2010 et suite à la révision du Recensement Municipal, s’élève à 1 107 220.

Par province, le nombre d’habitants est réparti de la manière suivante : province de Cáceres : 415 083 et province de Badajoz : 692 137, selon la même source. Les villes qui ont la plus grande densité de population sont : Badajoz, Cáceres, Mérida, Plasencia et Don Benito.)

Uso de cookies

Este sitio web utiliza cookies para que usted tenga la mejor experiencia de usuario. Si continúa navegando está dando su consentimiento para la aceptación de las mencionadas cookies y la aceptación de nuestra política de cookies, pinche el enlace para mayor información. ACEPTAR

Aviso de cookies