Phone: (0034) 952 062 360
LeonIII

La communauté autonome de Castille et Léon occupe une grande partie de la moitié nord de la péninsule Ibérique. La communauté autonome de Castille et Léon confine, au nord, avec les communautés autonomes des Asturies et de la Cantabrie ; à l’est, avec les communautés autonomes du Pays basque, de La Rioja, d’Aragon, de Castille-La Manche et de Madrid ; au sud, avec les communautés autonomes d’Estrémadure et de Castille-La Manche et à l’ouest, avec le Portugal et la communauté autonome de Galice.

La communauté autonome de Castille et Léon fait partie de la « submeseta » septentrionale, à l’exception du nord-est de la province de Burgos, qui se trouve dans la dépression de l’Èbre. L’ensemble du territoire est entouré de montagnes. Au nord, nous trouvons la Cordillère Cantabrique, avec ses imposants contreforts et la formation secondaire des Montes de León ; au nord-est, se dresse le Système Ibérique, avec ses nombreuses sierras transversales qui pénètrent dans la communauté autonome ; le Système Central se trouve au sud, avec ses deux sierras principales : la sierra de Gredos et la sierra de Guadarrama. Le haut plateau, délimité par des montagnes, s’étend au milieu de ce grand territoire. On y relève des reliefs montagneux mineurs, d’une hauteur moyenne oscillant entre 500 et 1000 m. Le cours d’eau le plus important est le Duero, qui naît dans la province de Soria, traverse la communauté autonome, pénètre au Portugal et se jette dans l’Atlantique. Deux affluents importants du Tage naissent dans la région : le Tiétar et l’Alberche.

Le climat de la communauté autonome de Castille et Léon est continental : les hivers sont longs et les étés courts. L’orographie détermine largement le climat de la région. Son climat, en raison de l’altitude moyenne élevée et du fait qu’elle soit entourée de montagnes, est de type continental, marqué par des hivers froids et des étés chauds. Le taux de pluviométrie sur les plaines centrales oscille entre 600 mm et 400 mm. Ce taux est supérieur dans les zones de montagne, où, en hiver, les précipitations tombent sous forme de neige . Dans les régions montagneuses, les neiges peuvent être éternelles au-dessus de 2000 m.

Le nombre d’habitants de cette communauté autonome, selon les données de l’Institut National des Statistiques (INE) en date du premier janvier 2010 et suite à la révision du Recensement Municipal, s’élève à 2.563.825. Par province, la population est répartie de la manière suivante : province d’Ávila : 171 896, province de Burgos : 374 826, province de Léon : 499 284, province de Palencia : 172 510 province de Salamanque : 353 619, province de Valladolid : 533 640, province de Zamora : 198 524, province de Ségovie : 164 268 et province de Soria : 95 258 habitants.

Uso de cookies

Este sitio web utiliza cookies para que usted tenga la mejor experiencia de usuario. Si continúa navegando está dando su consentimiento para la aceptación de las mencionadas cookies y la aceptación de nuestra política de cookies, pinche el enlace para mayor información. ACEPTAR

Aviso de cookies