Aragon

La communauté autonome d’Aragon confine avec la France au nord; avec les communautés autonomes de Catalogne et de Valence à l’est; avec la communauté autonome de Castille-La Manche au sud; avec les communautés autonomes de Castille et Léon, de La Rioja et de Navarre à l’ouest. Le territoire est divisé en trois régions : la région du centre : la dépression de l’Èbre ; la région du nord : la partie centrale des Pyrénées; la région de la cordillère Ibérique. La dépression de l’Èbre est une vaste plaine basse qui s’étend le long de l’axe formé par le cours de l’Èbre. Elle est bordée au nord par les Pyrénées et du nord-ouest au sud-est par le Système Ibérique. La cordillère pyrénéenne connaît dans la communauté autonome d’Aragon ses records d’altitude: il en est ainsi des sommets de l’Aneto (3404 m), du Monte Perdido (3355 m), du Maladeta (3308 m), des Tres Sorores (3353 m) ou du Posets (3375 m). Le système Ibérique occupe le sud-ouest de la province de Saragosse et la quasi-totalité de la province de Teruel. Ses sommets les plus importants sont, au nord, le Moncayo (2315 m) et, au sud, les cimes des monts Universales (1617 m) et la sierra de Javalambre (2020 m). La plus grande partie de la structure hydrographique d’Aragon est marquée par son appartenance au bassin de l’Èbre. Ses affluents pyrénéens contiennent plus de volume d’eau que ceux en provenance du Système Ibérique. La région de Teruel, au sud des sierras d’Albarracín et de Gúdar, appartient principalement au bassin du Guadalaviar, du Turia et du Mijares.

La complexité du relief de la communauté autonome d’Aragon entraîne d’importantes variations climatiques entre ses différentes régions. La région située autour de la dépression de l’Èbre connaît un climat marqué par de faibles pluies (moins de 400 mm), des hivers froids et des étés très chauds. Au nord, le taux de pluviosité augmente en fonction de l’altitude. Dans les régions basses, le climat est de type méditerranéen humide et contraste fortement avec le climat de type alpin que l’on trouve vers les sommets les plus hauts. Le sud, marqué par la diversité de relief du système iIbérique, connaît les influences d’un climat de type méditerranéen humide.

Le nombre d’habitants de cette communauté autonome, selon les données de l’Institut National des Statistiques (INE) en date du premier janvier 2010 et suite à la révision du Recensement Municipal, s’élève à 1 347 095. La province de Saragosse, selon les mêmes sources, compte 973 252 habitants ; la province de Huesca a 228 566 habitants et celle de Teruel, 145 277. La province de Saragosse est celle qui, au cours du XXe siècle, a connu la plus forte croissance démographique, tandis que la population des provinces de Huesca et de Teruel a augmenté mais a un degré moindre.

Uso de cookies

Este sitio web utiliza cookies para que usted tenga la mejor experiencia de usuario. Si continúa navegando está dando su consentimiento para la aceptación de las mencionadas cookies y la aceptación de nuestra política de cookies, pinche el enlace para mayor información. ACEPTAR

Aviso de cookies